« Une bonne journée pour l’Europe »

  • Page d'accueil
  • Le gouvernement fédéral

  • Actualités

  • Service

  • Médiathèque

Conférence de presse de clôture du chancelier à l’issue du Conseil européen « Une bonne journée pour l’Europe »

Le chancelier fédéral Olaf Scholz est confiant dans le fait que l’Union européenne est bien préparée pour la prochaine législature. L’accord de sécurité entre l’UE et l’Ukraine envoie en outre un signal encourageant aux Ukrainiens.

Temps de lecture: 2 min.

  • Transcription de la conférence de presse
  • vendredi 28 juin 2024
Discussions lors du Conseil européen à Bruxelles

Le chancelier Olaf Scholz à l’issue du Conseil européen : « Nous ne relâchons pas notre soutien à l’Ukraine »

Photo : Gouvernement fédéral/Bergmann

Transcription de la conférence de presse en allemand uniquement

Le chancelier fédéral Olaf Scholz a salué l’efficacité et le caractère constructif des discussions lors du dernier Conseil européen. Il a affirmé qu’une impasse avait été évitée et que les « jalons nécessaires » pour le travail des institutions de l’UE au cours de la nouvelle législature avaient été posés.

L’essentiel en bref :

  • Personnel de l’UE : À la suite des élections européennes, le Conseil européen s’est mis d’accord sur les nominations aux principaux postes de l’UE. L’homme politique portugais António Costa a été élu président du Conseil européen. Ursula von der Leyen a été reconduite pour un second mandat à la tête de la Commission européenne. L’actuelle première ministre estonienne, Kaja Kallas, a été nommée par le Conseil européen haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.
  • Ukraine : Un accord de sécurité entre l’Ukraine et l’UE a été signé en présence du président ukrainien Volodymyr Zelensky. En outre, des discussions ont eu lieu sur des initiatives des États membres relatives aux munitions et aux missiles ainsi que sur le soutien dans le cadre de la facilité européenne pour la paix. Les négociations d’adhésion à l’Union européenne entamées avec l’Ukraine ont également été abordées.
  • Proche-Orient : Le Conseil européen a de nouveau plaidé pour un cessez-le-feu immédiat et durable ainsi que pour la libération inconditionnelle des otages par le Hamas. À cet égard, l’UE soutient la proposition du président américain Joe Biden relative à un cessez-le-feu et à la libération des otages.
  • Défense : En matière de conception et de production d’équipements militaires, l’Europe doit concentrer ses forces et ses ressources sur le continent européen, selon le chancelier. Pour cela, il faut développer des possibilités de financer l’armement, qui est une tâche nationale classique des États membres, par le biais de fonds européens. Les initiatives européennes communes en matière de défense, telles que le bouclier antimissile européen (European Sky Shield), ne peuvent être qu’un début.

Lisez ici les Conclusions du Conseil européen du 27 juin 2024 et la déclaration du chancelier fédéral avant le début des consultations.