« Nous avons besoin d’un geste de solidarité nationale »

Décision de la Fédération et des Länder « Nous avons besoin d’un geste de solidarité nationale »

La Fédération et les Länder ont pris ensemble des mesures afin de briser la quatrième vague de la pandémie de Covid-19. Certes, la situation épidémique se stabilise, mais à un niveau bien trop élevé, a déclaré la chancelière fédérale Angela Merkel. Ces mesures ont pour but de limiter les chiffres de la contamination et de soulager le système de santé.

Le graphique est intitulé « Briser la 4e vague »

La situation est grave, c'est pourquoi la Fédération et les Länder ont décidé de prendre des mesures supplémentaires.

Photo : Bundesregierung

Compte tenu des records d’infections par la Covid-19, du fardeau supporté par les hôpitaux, et des transferts de patients, « un geste de solidarité nationale » est désormais nécessaire, a déclaré la chancelière fédérale, ajoutant que « les mesures fédérales ont toujours apporté la preuve de leur efficacité ». La Fédération et les Länder ont pris ensemble des mesures afin de briser la quatrième vague, de réduire le nombre de nouvelles contaminations, et de faire retomber la pression hospitalière. Il faut réduire les contacts et accélérer le rythme des vaccinations.

Atteindre 30 millions de vaccinations d’ici la fin de l’année

Tous ceux qui souhaitent recevoir une première dose de vaccin et tous ceux qui sont éligibles à la deuxième dose ou à une dose de rappel devront avoir la possibilité de se faire vacciner avant Noël. Jusqu’à 30 millions de vaccinations devraient être effectuées.

Le vice-chancelier Olaf Scholz a insisté : « Nous en sommes tous conscients : nous sommes dans une situation très, très difficile, certainement due au fait que, même si beaucoup de nos compatriotes sont vaccinés, nous ne sommes pas encore suffisamment nombreux à l’être pour garantir que notre pays ne connaîtra pas une nouvelle vague de contaminations. » C’est pourquoi M. Scholz exhorte instamment tous ceux qui n’ont pas encore été vaccinés à le faire maintenant : «Le fait qu’un grand nombre de compatriotes ne se soient pas encore résolus à se faire vacciner est extrêmement significatif, et nous avons désormais la certitude que cela a des conséquences. Il serait capital que cela puisse changer à présent. »

Dorénavant, les dentistes, les pharmaciens et les professionnels des soins de santé seront aussi autorisés à vacciner. Le groupe des professions concernées sera encore élargi sur décision de la Fédération.

Adaptation du statut vaccinal

La protection immunitaire diminuant de façon continue approximativement à partir du cinquième mois suivant la vaccination contre la Covid-19, le statut vaccinal devra être modifié si aucun rappel n’est effectué. « Le statut vaccinal conféré par les deux doses de vaccin, qui correspondaient à un schéma vaccinal complet, ne pourra être conservé », a déclaré Mme Merkel. « En d’autres termes, il est extrêmement important de se faire revacciner, de recevoir une nouvelle dose, une injection de rappel, pour être considéré comme étant complètement vacciné. » Pour autant, chacun doit avoir l’opportunité de mettre à jour son statut vaccinal.

La règle des 2G indépendamment de l’incidence

La règle des 2G s’appliquera dorénavant dans les commerces (de détail) ainsi que lors des événements culturels et de loisirs. Autrement dit, seules les personnes vaccinées contre la Covid-19 ou guéries pourront y accéder. Déjà en vigueur dans certains Länder, cette règle s’appliquera désormais dans toute l’Allemagne, indépendamment du taux d’incidence local. Un test (2G+) pourra être exigé en plus de la règle des 2G. Les commerces vendant des biens de consommation courante ne sont pas concernés par la règle des 2G.

Restriction des contacts pour les personnes non vaccinées

« Chaque fois qu’une personne non vaccinée est présente, une limite stricte sera fixée lors des rencontres ou des contacts privés », a expliqué Mme Merkel. Lorsque tout le monde n’est pas vacciné ou guéri, la règle applicable est la suivante : seuls les membres d’un même foyer et deux autres personnes au maximum peuvent se réunir. Les enfants de moins de 14 ans révolus ne sont pas pris en compte.

Grandes manifestations sportives et autres

Les grandes manifestations suprarégionales, qu’elles soient sportives, culturelles ou autres, sont nettement limitées. Une jauge correspondant à 30 à 50 % de la capacité totale s’applique aux événements organisés à l’intérieur, sans dépasser la limite de 5000 spectateurs. Une jauge correspondant à 30 à 50 % de la capacité totale s’applique aux événements organisés à l’extérieur, sans dépasser la limite de 15 000 personnes. C’est par exemple le cas des stades de football.

Les clubs et discothèques en intérieur seront fermés au plus tard à partir d’une incidence de 350 nouveaux cas pour 100 000 habitants sur une période de sept jours.

Obligation vaccinale par établissement et généralisée

La Fédération va mettre en place une obligation vaccinale par établissement pour les employés. Ce sera notamment le cas dans les structures accueillant des personnes âgées et les hôpitaux.

La Fédération et les Länder se félicitent que le Bundestag allemand souhaite décider prochainement une obligation vaccinale généralisée. Celle-ci sera applicable dès que nous aurons l’assurance que toutes les personnes à vacciner pourront l’être dans un délai convenable, approximativement à partir de février 2022.

« Même si nous avons tout mis en œuvre, véritablement par tous les moyens, pour que les gens se fassent vacciner, force est toutefois de constater qu’il y a un déficit de vaccination et que celui-ci entraîne de nouvelles restrictions pour ceux qui sont vaccinés. Et que le système de santé, à la limite de la saturation, est parfois déjà surchargé au niveau régional », a noté Angela Merkel.

Nuit de la Saint-Sylvestre et Nouvel An

Cette année encore, les feux d’artifice seront interdits pendant la nuit de la Saint-Sylvestre, les dispositions adoptées l’an dernier étant réactivées. Pendant la journée du 31 décembre et celle du 1er janvier, les rassemblements, même spontanés, seront interdits au niveau national.


Mots-clés