Ferda Ataman, nouvelle déléguée à la lutte contre les discriminations

Élection au Bundestag Ferda Ataman, nouvelle déléguée à la lutte contre les discriminations

Le Bundestag allemand a désigné Ferda Ataman comme nouvelle déléguée indépendante à la lutte contre les discriminations. Cette élection assure l’indépendance de la Haute Autorité fédérale de lutte contre les discriminations. Mme Ataman entrera en fonctions après sa nomination par le président fédéral.

Ferda Ataman

Ferda Ataman est la nouvelle déléguée du gouvernement fédéral à la lutte contre les discriminations.

Photo : imago images/Metodi Popow

Ferda Ataman a été nommée jeudi par le Bundestag déléguée indépendante à la lutte contre les discriminations. La proposition faite par le gouvernement fédéral de créer un nouveau poste a donc été retenue par la chambre basse du parlement allemand. Ferda Ataman est en même temps la nouvelle directrice de la Haute Autorité fédérale de lutte contre les discriminations.

« Je vous remercie pour la confiance qui m’est accordée et je me réjouis de cette nouvelle mission », a déclaré Mme Ataman après son élection. « En tant que déléguée à la lutte contre les discriminations, je défendrai toutes les personnes défavorisées, que ce soit en raison de leur âge, d’un handicap, de leurs origines, de leur sexe, de leur identité sexuelle, de leur religion ou de leur conception du monde », a-t-elle souligné.

Pour en savoir plus sur l’élection de Ferda Ataman, veuillez consulter le site Internet du ministère fédéral de la Famille, des Personnes âgées, de la Femme et de la Jeunesse.

Ferda Ataman succède à Bernhard Franke qui dirigeait par intérim l’institution depuis mai 2018. Ferda Ataman entrera en fonctions après avoir été nommée par le président fédéral.

S’engager à fond dans la protection contre les discriminations

Dans sa première déclaration, Ferda Ataman a annoncé vouloir s’engager à fond pour une mise en œuvre rapide des améliorations, annoncées dans l’accord de coalition, en matière de protection juridique contre les discriminations. Outre la réforme de la loi générale sur l’égalité de traitement, il importe selon elle de développer aussi, sur l’ensemble du territoire allemand, des activités de conseil à la société civile contre les discriminations.

Ferda Ataman a fait des études de sciences politiques et travaillé pendant plusieurs années au ministère des Générations, de la Famille, de la Femme et de l’Intégration du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie. Elle a également été cheffe de division au sein de la Haute Autorité fédérale de lutte contre les discriminations. Par ailleurs, elle a exercé en tant qu’autrice, journaliste et chroniqueuse. Dernièrement, elle était notamment membre du conseil consultatif de la Haute Autorité.

La Haute Autorité fédérale de lutte contre les discriminations est le point de contact national pour toutes les personnes concernées par des discriminations. Elle est chargée des relations publiques, mène des enquêtes scientifiques sur les discriminations et formule des recommandations pour les éviter. La Haute Autorité a été créée en 2006 auprès du ministère fédéral de la Famille, des Personnes âgées, de la Femme et de la Jeunesse.