Relations étroites et diversifiées avec la Géorgie

Le chancelier rencontre le premier ministre Irakli Garibachvili Relations étroites et diversifiées avec la Géorgie

Lors de sa rencontre avec le premier ministre géorgien Irakli Garibachvili, le chancelier fédéral Olaf Scholz a encouragé la Géorgie à entreprendre des réformes nécessaires sur la voie du rapprochement avec l’UE, et a souligné : « C’est une bonne chose que la Géorgie soutienne la résolution des Nations Unies qui a condamné la guerre d’agression russe. »

Le chancelier fédéral Olaf Scholz et le premier ministre géorgien Irakli Garibachvili

Olaf Scholz en compagnie du premier ministre géorgien Irakli Garibachvili : « Nous sommes très heureux de vous aider sur la voie menant à l’Union européenne. »

Photo : Gouvernement fédéral/Bergmann

L’Allemagne soutient la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Géorgie dans les frontières internationalement reconnues : c’est ce qu’a déclaré le chancelier fédéral Olaf Scholz après une rencontre avec le premier ministre géorgien Irakli Garibachvili à la Chancellerie fédérale. La Géorgie a connu des expériences douloureuses d’agression par la Russie, et des parties du territoire géorgien sont sous contrôle russe, a déclaré le chancelier.

À propos de la guerre d’agression menée contre l’Ukraine, le chancelier a déclaré : « C’est une bonne chose que la Géorgie soutienne la résolution des Nations Unies qui a condamné la guerre d’agression russe. » De même, son engagement clair à empêcher toute tentative de contourner les sanctions contre la Russie est important, a-t-il ajouté.

L’Allemagne s’engage également, dans le contexte de la guerre d’agression russe, en faveur du développement de la coopération avec la Géorgie dans le domaine de l’énergie. En 2022, de nouveaux fonds seront alloués aux développements dans le secteur de l’énergie, y compris en ce qui concerne les questions de sécurité énergétique.

Appui aux réformes

Le chancelier fédéral Olaf Scholz a encouragé la Géorgie à entreprendre des réformes nécessaires. Le Conseil européen s’était mis d’accord cet été pour ouvrir à la Géorgie une perspective européenne. Les recommandations de la Commission européenne en vue de l’obtention du statut de pays candidat montrent la voie, a déclaré M. Scholz. « Je suis bien conscient que cela nécessite un effort national concerté de toutes les forces politiques. Et c’est pourquoi je peux aussi vous assurer que l’Allemagne soutiendra la Géorgie dans cette démarche », a déclaré le chancelier.

Dans son avis sur la demande d’adhésion de la Géorgie, la Commission européenne a estimé que des réformes étaient nécessaires. Elle a donc recommandé de n’accorder le statut de pays candidat à la Géorgie qu’après la mise en œuvre de ces réformes. Le Conseil européen a suivi cette recommandation. Dans ses conclusions de juin, le Conseil a également déclaré que l’avenir de la Géorgie aussi était au sein de l’Union européenne.

Des relations diplomatiques depuis 30 ans

L’Allemagne et la Géorgie entretiennent des relations diplomatiques depuis 30 ans. Les relations bilatérales sont étroites et diversifiées, dans les domaines de l’économie, de l’environnement, de l’énergie et de la culture. En matière de coopération au développement, la Géorgie joue un rôle important en tant que partenaire bilatéral.

Le 13 septembre 2022, la ministre fédérale des Affaires étrangères Annalena Baerbock et son homologue géorgien Ilia Darchiashvili ont signé à Berlin un nouvel accord culturel qui facilite les activités permettant de découvrir la langue, la culture, la littérature et l’histoire de l’autre pays.