« L’Europe doit apporter à l’Ukraine une aide rapide et simple »

Le chancelier autrichien en visite chez Olaf Scholz « L’Europe doit apporter à l’Ukraine une aide rapide et simple »

« Ensemble, nous exhortons le président Poutine à accepter maintenant un cessez-le-feu, à permettre l’acheminement de l’aide humanitaire et à mener de réelles négociations de paix. » Tels sont les propos tenus, jeudi, par le chancelier fédéral Olaf Scholz à l’issue de son entretien à Berlin avec son homologue autrichien Karl Nehammer.

Le chancelier fédéral Olaf Scholz

MM. Scholz et Nehammer ont souligné, jeudi, à Berlin, leur volonté commune d’aider rapidement l’Ukraine et les pays voisins concernés.

Photo : Bundesregierung/Steins

Face aux conséquences désastreuses de la guerre d’agression russe contre l’Ukraine, le chancelier allemand a réitéré le soutien du gouvernement fédéral. L’Allemagne et l’Autriche estiment l’une comme l’autre « que nous devons, en Europe, apporter une aide rapide et simple aux Ukrainiens et aux pays voisins les plus durement touchés ». Voilà ce qu’a déclaré le chancelier allemand lorsqu’il a reçu, jeudi, son homologue autrichien, Karl Nehammer, à la Chancellerie fédérale, à Berlin.

Une grande solidarité dans l’UE

Selon M. Scholz, il est « important et bon que tous les États membres de l’Union européenne aient bien montré une fois de plus la semaine dernière au Conseil européen de Bruxelles qu’ils sont prêts à accueillir des réfugiés, et qu’ils continueront à soutenir l’Ukraine et ses pays voisins ».

Projet de conférence de soutien au Moldova

M. Scholz a salué en particulier l’engagement exceptionnel de la République de Moldova, précisant que c’est le pays qui, à ce jour, a accueilli le plus grand nombre de réfugiés par rapport à sa population. « Pour mettre ces chiffres en relation, nous parlons d’environ 350 000 réfugiés pour une population de 3,5 millions d’habitants, soit 10 pour cent », a-t-il expliqué, précisant que cela représente plus de 8 millions de personnes vu à l’échelle de l’Allemagne.

Dans le courant de la semaine prochaine, l’Allemagne organisera donc, aux côtés de la Roumanie et de la France, une conférence de soutien au Moldova. « Nous voulons apporter ainsi à ce pays une aide directe et durable », a affirmé le chancelier.

L’Allemagne travaille à une solution européenne

Olaf Scholz a également remercié l’Autriche qui a déjà accueilli pour sa part 2 000 réfugiés venant du Moldova. Il a annoncé que l’Allemagne offrirait également refuge à 2 500 personnes arrivant de ce pays. « Il s’agit là d’éléments importants d’une solution européenne. Or c’est précisément une solution de ce type dont nous avons besoin pour gérer cette question importante », a-t-il constaté.

Un tournant énergétique pour réduire la dépendance

On travaille en même temps d’arrache-pied à réduire la dépendance aux importations de sources d’énergie fossiles russes, a poursuivi le chancelier. Un tournant énergétique est ici non seulement une grande contribution à la lutte contre le changement climatique mais aussi le meilleur moyen possible de parvenir à l’indépendance en matière énergétique », estime le chancelier.

Donner une perspective d’adhésion aux Balkans occidentaux

M. Scholz a également constaté que l’agression russe soulignait la nécessité « de renforcer et de soutenir dans l’ensemble nos régions voisines », ce qui implique de donner aux pays des Balkans occidentaux une claire perspective d’adhésion à l’Union européenne. Pour finir, il a fait savoir qu’il était prévu d’engager dès que possible des négociations d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine du Nord.

Âgé de 49 ans, Karl Nehammer est chancelier de la République d’Autriche depuis le 6 décembre 2021.