Le gouvernement fédéral suspend le vaccin AstraZeneca

Vaccination contre la Covid-19 Le gouvernement fédéral suspend le vaccin AstraZeneca

Le gouvernement fédéral a suspendu à titre préventif l’administration du vaccin AstraZeneca conformément à la récente recommandation de l’Institut Paul Ehrlich (PEI) qui estime que de nouvelles enquêtes sont nécessaires.

Vaccin AstraZeneca contre la Covid-19

La suspension du vaccin contenant le principe actif d’AstraZeneca concerne l’administration de la première et de la deuxième doses.

Photo : imago images/TT/Johan Nilsson

En Allemagne, l’administration du vaccin AstraZeneca dans le cadre de la campagne de vaccination contre la Covid-19 a été suspendue à titre préventif sur recommandation de l’Institut Paul Ehrlich (PEI) qui estime que de nouvelles enquêtes sont nécessaires. À ce sujet, le ministre fédéral de la Santé, Jens Spahn, a déclaré : « La décision prise aujourd’hui est une simple mesure de précaution », en attendant le résultat du processus de vérification.

Nécessité d’enquêtes complémentaires

L’administration du vaccin AstraZeneca avait déjà été suspendue dans plusieurs pays européens suite au signalement de nouveaux cas de thrombose veineuse cérébrale en lien temporel avec la vaccination. Le PEI a donc réévalué la situation et recommandé une suspension à titre préventif de la vaccination ainsi que de nouvelles enquêtes. La suspension concerne l’administration de la première et de la deuxième doses de vaccin.

Sur la base des constatations effectuées dans le cadre des vérifications, l’Agence européenne des médicaments (EMA) décidera des conséquences éventuelles sur l’autorisation du vaccin. Lorsque les enquêtes scientifiques seront achevées et que l’EMA aura rendu son avis, il sera possible de décider globalement de poursuivre ou non la vaccination.

À quoi faut-il être vigilant si j’ai reçu le vaccin AstraZeneca ?

ouvertRéduire

Quand les effets secondaires surviennent-ils ?ouvertRéduire

Est-il possible de recevoir deux vaccins différents pour la première et la deuxième injections ?ouvertRéduire

Le ministère fédéral de la Santé répond à d’autres questions importantes sur la suspension du vaccin AstraZeneca dans le cadre d’une FAQ.

« Laisser aux spécialistes le temps d’examiner les derniers incidents »

« Afin de restaurer la confiance à l’égard de ce vaccin, nous devons maintenant laisser aux spécialistes en Allemagne et dans l’Union européenne le temps d’examiner les derniers incidents », a déclaré Jens Spahn, le ministre fédéral de la Santé. Ceux-ci doivent aussi établir si le rapport bénéfice-risque reste favorable à la vaccination. Car une chose est sûre : « Ne pas se faire vacciner a aussi des conséquences gravissimes sur le plan sanitaire. »

Klaus Cichutek, le président du PEI, a expliqué que les résultats allemands devaient maintenant faire l’objet d’une discussion au niveau européen, et être comparés à des données européennes. « Je suis convaincu que les citoyennes et citoyens veulent avoir la certitude de l’innocuité et de l’efficacité des vaccins que nous leur proposons », a-t-il déclaré.

Vous trouverez de plus amples informations auprès de l’Institut Paul Ehrlich.