« L’objectif est de revenir le plus rapidement possible à la vie d’avant »

Consultations de la Fédération et des Länder « L’objectif est de revenir le plus rapidement possible à la vie d’avant »

La Fédération et les Länder veulent lever l’ordre des priorités pour les vaccins au plus tard en juin. En outre, des assouplissements sont prévus pour les personnes vaccinées et les personnes guéries. Par exemple, elles ne devraient plus avoir à présenter de test négatif lorsqu’elles iront dans les magasins ou chez le coiffeur. 

Photo de la chancelière fédérale Angela Merkel

La chancelière fédérale Angela Merkel à l’issue de la réunion avec les chefs de gouvernement des Länder 

Photo : Bundesregierung/Steins

Abrogation de l’ordre de priorité pour les vaccins en juin
La Fédération et les Länder ont discuté lundi de la possibilité de lever au plus tard en juin l’ordre de priorité pour la vaccination contre la Covid-19. Dans de nombreux Länder, les personnes appartenant aux groupes prioritaires 1 et 2 ont déjà été vaccinées, a déclaré la chancelière fédérale Angela Merkel, qui s’attend en outre à ce que les personnes du groupe prioritaire 3 commencent à être vaccinées au cours du mois de mai. L’ordre de priorité pour les vaccins pourrait ainsi être levé en juin. « Cela ne signifie pas que tout le monde pourra alors être vacciné immédiatement, mais à partir de ce moment, tout le monde pourra entreprendre les démarches afin d’obtenir un rendez-vous pour la vaccination », a déclaré Mme Merkel après la réunion. À partir de juin, les médecins du travail devraient également être de plus en plus impliqués dans la campagne de vaccination.

En principe, toutes les personnes qui souhaitent se faire vacciner devraient se voir proposer un vaccin d’ici la fin de l’été. « Bien sûr, cela suppose que les vaccins soient efficaces, c’est-à-dire qu’il n’y ait pas de mutations compromettant leur efficacité. Mais si l’on se fie aux promesses de livraisons de vaccins qui nous ont été faites, nous devrions pouvoir proposer la vaccination à tous d’ici la fin de l’été », a déclaré la chancelière fédérale.

« L’objectif est de rendre à tous les individus au plus vite toutes les possibilités qu’offre la vie, c’est-à-dire les droits fondamentaux et la jouissance d’une vie normale, et de réduire les restrictions au minimum », a affirmé Mme Merkel.

La Fédération et les Länder ont également discuté d’assouplissements pour les personnes vaccinées et les personnes guéries. « Les personnes guéries doivent être traitées de la même manière que les personnes vaccinées lorsqu’elles ont eu la Covid-19 pas plus de six mois auparavant ou lorsqu’elles ont reçu une dose de vaccin et ont eu 14 jours pour développer une immunité. Alors, elles doivent être placées sur un pied d’égalité avec les personnes ayant été vaccinées », a expliqué Mme Merkel. Par exemple, elles ne devraient plus avoir à présenter de test négatif lorsqu’elles vont dans les magasins ou chez le coiffeur. « Il est clair que là où des résultats de tests rapides sont requis comme autorisation d’accès, les personnes vaccinées et rétablies ne devraient pas avoir à les fournir. » La quarantaine obligatoire après l’entrée en Allemagne devra également être levée pour les personnes vaccinées, a expliqué la chancelière. L’objectif, a-t-elle ajouté, est de revenir le plus rapidement possible à la vie d’avant, « mais cela ne se fera pas du jour au lendemain ».

La campagne de vaccination s’accélère (Pour plus d’informations, une description détaillée est disponible sous l’image.)

Livraison et administration des vaccins : la campagne de vaccination s’accélère en Allemagne

Afficher la description détaillée

Photo : Bundesregierung

Vacciné, rétabli, testé : qui appartient à quelle catégorie ?

Sont considérées comme vaccinées les personnes qui, conformément aux recommandations de la Commission permanente de vaccination (STIKO), ont reçu une vaccination complète avec l’un des vaccins homologués par l’Union européenne. Cela signifie une ou deux doses, selon le vaccin. La dose finale doit remonter à 14 jours. La preuve doit être soumise sous forme numérique ou analogique.

Sont considérées comme guéries les personnes en mesure de présenter un résultat de test PCR positif remontant à au moins 28 jours. Ce résultat est valide jusqu’à six mois, période pour laquelle on peut supposer qu’une immunité suffisante est assurée. Il est important de noter qu’une preuve de la présence d’anticorps contre le SARS-CoV-2 n’est pas suffisante à l’heure actuelle pour fournir des indications fiables concernant l’immunité.

Sont considérées comme ayant été testées les personnes ayant reçu d’un personnel formé un résultat négatif de test PCR ou un résultat négatif de test rapide de détection d’antigènes ou ayant réalisé un autotest (antigénique) supervisé par un personnel formé.

Selon les connaissances actuelles, les personnes vaccinées et les personnes guéries ont un risque plus faible d’infecter d’autres personnes. Toutefois, les règles telles que le port d’un masque, la distanciation physique et les mesures d’hygiène continuent de s’appliquer.

En vertu de l’article 28c de la loi sur la protection contre les infections, la Fédération peut, par décret, émettre des règles spéciales, notamment pour les personnes ayant été vaccinées ou testées. Un tel décret requiert l’approbation du Bundestag et du Bundesrat.