« L’islam fait partie de l’Allemagne »

Intégration « L’islam fait partie de l’Allemagne »

La chancelière fédérale Angela Merkel a pris la parole en faveur de la cohabitation pacifique des différentes religions en Allemagne. « L’islam fait partie de l’Allemagne », a-t-elle souligné. Mme Merkel a également plaidé en faveur d'un renforcement du dialogue interreligieux.

Six élèves dans une salle de classe

Indépendamment de la religion et de l'origine, l'intégration doit réussir

Photo : Sebastian Bolesch

Le gouvernement fédéral fait tout afin que l'intégration réussisse, a affirmé la chancelière fédérale Angela Merkel à l'issue d'une rencontre avec le premier ministre turc Ahmet Davutoğlu, à Berlin. « Notre ancien président Christian Wulff a déclaré que l’islam fait partie de l’Allemagne. Je partage son avis », a-t-elle déclaré. Selon Angela Merkel, toute personne qui adhère aux lois de la République fédérale et qui parle allemand, quelle que soit sa religion, est la bienvenue en Allemagne.

Renforcer le dialogue interreligieux

« Je suis la chancelière de tous les Allemands.Cela inclut tous ceux qui sont durablement installés ici, quelles que soient leurs racines ou leurs origines », a ajouté la chancelière. Angela Merkel a de plus réaffirmé la nécessité de renforcer le dialogue entre les religions. « Il y a beaucoup de méconnaissance. »

Mme Merkel s'est également dite reconnaissante que les musulmans tracent eux-mêmes une « ligne de démarcation » et s'opposent clairement à la violence.

Rassemblement en faveur de la tolérance et de l'ouverture au monde

La chancelière a fait référence à la manifestation silencieuse pour la tolérance et la liberté de religion qui aura lieu ce mardi devant la Porte de Brandebourg et à laquelle les associations musulmanes avaient appelé. Elle y sera elle-même présente, avec de nombreux membres du Conseil des ministres fédéral. Cette manifestation sera « un signe fort », a souligné Angela Merkel.

C'est à l'appel du Conseil central des musulmans d’Allemagne et de la communauté turque d'Allemagne, entre autres, qu'aura lieu mardi soir, devant la Porte de Brandebourg, la manifestation silencieuse pour « une Allemagne ouverte sur le monde et tolérante et pour la liberté d'opinion et de religion ». La chancelière fédérale Angela Merkel y participera avec de nombreux membres du Conseil des ministres fédéral. Ont déjà confirmé leur présence, entre autres, le ministre fédéral de l'Économie Sigmar Gabriel, le ministre fédéral des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier, le ministre fédéral de l'Intérieur Thomas de Maizière et la ministre fédérale de la Famille Manuela Schwesig. Des hauts responsables des partis d'opposition sont également attendus. Le président fédéral Joachim Gauck s'exprimera lors de la manifestation.