« Ce qui est important pour les citoyens »

Deuxième Forum international sur l’Allemagne « Ce qui est important pour les citoyens »

La chancelière fédérale Angela Merkel a discuté dans la matinée avec des experts venus du monde entier des innovations concernant la qualité de vie, la prospérité et le progrès. Ce dialogue était retransmis en direct sur Internet. Lundi (19 janvier 2015), lors de l’ouverture du forum, le ministre de la Chancellerie fédérale, Peter Altmaier, a insisté sur le fait qu’il fallait que les sociétés fassent preuve de leur capacité à innover.

Le deuxième Forum international sur l’Allemagne dans la salle de conférences de la Chancellerie fédérale

En 2013 avait eu lieu le premier Forum international sur l’Allemagne ; il portait sur la qualité de vie et le progrès

Photo : Bundesregierung/Eberstein

« Ce qui est important pour les citoyens – l’innovation et la société », tel est le thème du forum qui a débuté ce lundi à la Chancellerie fédérale.

Peter Altmaier : la capacité d’innovation est une nécessité

Le chef de la Chancellerie fédérale, Peter Altmaier, à la Chancellerie fédérale lors de l’ouverture du deuxième Forum international sur l’Allemagne

Le chef de la Chancellerie fédérale, Peter Altmaier, inaugure le deuxième Forum international sur l’Allemagne

Photo : Bundesregierung/Bolesch

En ouverture du forum, Peter Altmaier a déclaré qu’il fallait dépasser les frontières pour faire face aux défis continentaux, voire planétaires. Il a mentionné notamment comme enjeux essentiels le changement climatique, la protection de l’environnement, la pollution marine, la mutation démographique et la progression rapide du numérique. Le monde est à l’aube d’une vague d’innovation, selon lui. Or, a-t-il ajouté, il faut pour y faire face que les sociétés soient capables d’innover.

Livestream

Video Erster Tag des 2. Internationalen Deutschlandforums (Teil 1)

En organisant ce forum, la chancelière fédérale offre pour la deuxième fois à quelque 120 experts allemands et internationaux du monde scientifique, économique et politique ainsi que de la société civile de 30 pays, une plateforme d’échange sur les grandes questions d’avenir.

Potentiel du numérique

Dans son message vidéo, Angela Merkel parle des attentes concernant le forum. Elle dit se réjouir d’échanger avec des personnalités très intéressantes. Et ce qui l’intéresse tout particulièrement, c’est de savoir ce que l’Allemagne peut apprendre des autres car elle souhaite créer un réseau d’apprentissage mondial.

AudioVideo

Podcast Merkel: Nicht im eigenen Saft schmoren

Cependant, les innovations techniques ne sont pas le seul enjeu. L’univers numérique doit à son avis permettre à tous d’apporter leur participation, et notamment leurs idées au sujet de la société. Les innovations technologiques doivent aider à atteindre les citoyens et à diffuser les idées.

Mme Merkel considère que l’interaction de la société et des différents groupes sociaux représente un fort potentiel d’innovation. Dans ce contexte, la formation numérique est déterminante. « Même en disposant des plateformes les plus perfectionnées, je n’arriverai pas à atteindre tout le monde si tous n’y ont pas accès », a-t-elle fait remarquer.

Développer un réseau d’apprentissage mondial

Toutes les sociétés du monde doivent affronter des défis de plus en plus complexes, et de surcroît à l’échelle planétaire la plupart du temps, comme le changement climatique, la pénurie des ressources, la mutation démographique, l’urbanisation et le numérique. L’objectif du Forum international sur l’Allemagne (IDF) est de créer un réseau d’apprentissage mondial et de trouver ensemble des solutions pour résoudre ces problématiques de demain.

L’idée du Forum international sur l’Allemagne est née du « Dialogue sur l’avenir » mis en place par la chancelière fédérale. Ce forum vise à discuter de ce qui est important pour les citoyens et à contribuer ainsi à maintenir et à améliorer la qualité de vie de ces derniers et celle des générations futures, et ce dans le monde entier. Le premier Forum international sur l’Allemagne, lancé le 5 juin 2013, avait pour thème : « Ce qui est important pour les citoyens – la qualité de vie et le progrès ». En 2011 et 2012, Mme Merkel avait discuté avec des citoyens et des experts de la question suivante : « Comment voulons-nous vivre demain ? »

Thèmes du forum

Le 2e Forum international sur l’Allemagne se tient les 19 et 20 janvier à la Chancellerie fédérale. Il porte essentiellement sur les questions suivantes :

  • Comment les innovations technologiques et sociales peuvent-elles contribuer à résoudre les défis futurs et à améliorer la qualité de vie ?
  • Comment peut-on organiser l’interaction du monde politique, économique, scientifique et de la société civile pour permettre des innovations générales et développer des solutions efficaces ?
  • Quelles possibilités la révolution numérique offre-t-elle en termes de capacité d’innovation sociale ?
  • Quelles sont les options (politiques) pour renforcer la capacité d’innovation afin d’assurer une meilleure qualité de vie ?

La chancelière fédérale participe mardi (20 janvier) matin, de 10 h 00 à 12 h 00, au dialogue et s’entretiendra avec les participants des innovations destinées à promouvoir la qualité de vie, la prospérité et le progrès.

Le dialogue avec la chancelière est retransmis en direct sur Internet sur le site du forum : www.dialog-ueber-deutschland.de.

L’innovation, une priorité gouvernementale

Angela Merkel et le gouvernement fédéral se consacrent de différentes manières à la question de l’innovation et de la capacité d’innovation :

·       Dans le cadre du « Dialogue sur l’avenir de l’Allemagne » de la chancelière fédérale, un groupe de travail s’est explicitement penché sur le « culture d’innovation ».

·       La stratégie gouvernementale « Bien vivre en Allemagne » constitue une approche innovante d’un dialogue citoyen. En 2015, le gouvernement fédéral questionnera des personnes dans toute l’Allemagne sur ce qui est essentiel pour elles dans la vie. Leurs réponses serviront à élaborer un système d’indicateurs et de rapports ainsi qu’un programme d’action sur la qualité de vie en Allemagne.

·       En septembre 2014, le gouvernement fédéral a adopté la nouvelle stratégie pour l’Allemagne en matière de technologies de pointe. Il y salue les solutions innovantes en tant que moteur de la qualité de vie et de prospérité. Cette stratégie est axée sur une notion d’innovation élargie qui comprend non seulement les innovations technologiques mais aussi sociales et sociétales, et fait de la société un acteur majeur.

·       Le gouvernement fédéral mène depuis plusieurs années un « dialogue sur l’innovation » avec des représentants du monde économique et scientifique. Ce dialogue porte sur un cadre propice à la recherche, à la science et aux évolutions technologiques.

·       Le ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche organise chaque année une conférence internationale intitulée ITAFORUM au cours de laquelle des experts du monde scientifique et de la recherche ainsi que de la politique, de la société et des milieux économiques discutent des questions actuelles concernant les innovations et l’adhésion aux technologies.

  • Les Maisons allemandes des sciences et de l’innovation qui ont ouvert leurs portes à Moscou, New Delhi, New York, São Paulo et Tokyo offrent une plateforme pour le paysage allemand de la recherche et de l’innovation et présentent les découvertes des scientifiques allemands et des entreprises impliquées dans la recherche.