Link kopieren
Der Link wurde in Ihrer Zwischenablage gespeichert

« La vaccination de rappel est la meilleure protection contre Omicron »

  • Bundesregierung ⏐ Startseite
  • Schwerpunkte

  • Themen

  • Bundeskanzler

  • Bundesregierung

  • Aktuelles

  • Mediathek

  • Service

Réunion de la Fédération et des Länder sur la situation sanitaire « La vaccination de rappel est la meilleure protection contre Omicron »

Un rythme soutenu pour les vaccinations de rappel, des modifications aux règles de quarantaine et d’isolement et la règle « 2G plus » dans la restauration : voilà quelques-unes des mesures sur lesquelles le chancelier fédéral Olaf Scholz et les chefs de gouvernement des Länder se sont mis d’accord. Les mesures déjà en place, telles que les restrictions en matière de contacts dans la sphère privée, restent en vigueur. Tout cela vise à contrer le variant Omicron, qui se propage en Allemagne. 

4 Min. Lesedauer

Le chancelier fédéral Olaf Scholz lors de la conférence de presse qui a suivi les discussions entre la Fédération et les Länder sur la situation sanitaire, le 7 janvier 2022

« Nous devons continuer à faire des progrès en matière de vaccination, » a souligné le chancelier fédéral Olaf Scholz à l’issue de la réunion entre la Fédération et les Länder sur la situation sanitaire.

Foto: Bundesregierung/Denzel

Avec le nouveau variant Omicron, le nombre d’infections augmentera en Allemagne, tout comme le nombre d’hospitalisations, a déclaré le chancelier fédéral Olaf Scholz après la visioconférence avec les chefs de gouvernement des Länder sur la situation pandémique : « Nous devons donc nous préparer à cette situation et c’est ce que nous faisons », a souligné M. Scholz.

Continuer de faire des progrès en matière de vaccination
Toujours au cœur de la stratégie du gouvernement fédéral : la vaccination et la vaccination de rappel, qu’on souhaite continuer à faire progresser. Selon Olaf Scholz, « la meilleure protection contre le variant Omicron est la vaccination de rappel ».

L’objectif de 30 millions de vaccinations avant Noël a été atteint. À présent, il s’agit de travailler à la réalisation de l’objectif ambitieux consistant à organiser 30 millions de vaccinations supplémentaires d’ici la fin du mois de janvier, a ajouté le chancelier.

« Nous devons continuer à faire des progrès en matière de vaccination », a déclaré M. Scholz. Des progrès ont été réalisés en matière de vaccination, mais le « taux de vaccination en Allemagne n’est toujours pas très élevé ». M. Scholz a indiqué que les 16 chefs de gouvernement des Länder avaient déclaré être favorables à une vaccination obligatoire générale. Le Bundestag en débattra prochainement, a-t-il précisé, ajoutant qu’il se réjouirait qu’il en ressorte une obligation générale de vaccination. 

Nouvelles règles pour la restauration

Les Länder mettront en œuvre prochainement de nouvelles règles pour la restauration. Les sorties au restaurant ou dans les cafés ne seront alors possibles que pour les personnes vaccinées ou guéries munies d’un résultat de test négatif du jour-même ou pour les personnes ayant reçu une injection de rappel (règle « 2G plus »). Ces dernières ne sont pas tenues de présenter de résultat de test supplémentaire, et ce à partir du jour de la vaccination de rappel.

La raison de ces mesures renforcées est que les restaurants et les cafés sont des lieux où les masques sont retirés une bonne partie du temps. C’est pourquoi le risque d’infection y est plus élevé avec le variant Omicron. Olaf Scholz a estimé qu’il s’agissait d’une réglementation stricte mais nécessaire, qui contribuera « à ce que nous puissions mieux contrôler les infections que ce n’est le cas actuellement ».

Nouvelles règles de quarantaine et d’isolement en raison d’Omicron

La Fédération et les Länder se sont également mis d’accord pour assouplir les règles de quarantaine et d’isolement :
•    Les personnes ayant reçu une injection de rappel ne doivent plus se mettre en quarantaine lorsqu’elles ont été en contact avec une personne infectée.
•    Il en va de même des personnes doublement vaccinées ou guéries dont la dernière injection ou l’infection remonte à moins de trois mois.
•    Sinon, la règle générale est la suivante : pour les personnes infectées comme pour les cas contacts, l’isolement ou la quarantaine prend fin après dix jours. Il est toutefois possible de se faire tester au bout de sept jours (test PCR ou test antigénique avec certificat attestant du résultat négatif) afin de raccourcir l’isolement ou la quarantaine.
•    Des allègements sont prévus pour les enfants et les jeunes dans les crèches et les écoles qui, lorsqu’ils ont été en contact avec une personne infectée, peuvent en général sortir de l’isolement après seulement cinq jours au moyen d’un test PCR ou d’un test rapide.
•    Les employés d’établissements de soins de longue durée, d’hôpitaux et d’établissements d’aide à l’insertion travaillent avec des personnes particulièrement vulnérables. En cas d'infection, ils peuvent également mettre fin à leur isolement après sept jours, mais seulement en présentant un certificat de test PCR négatif et en l'absence de symptômes depuis 48 heures.

Autres décisions

La Fédération et les Länder ont en outre convenu de ce qui suit, entre autres :
•    Il est fortement conseillé de porter des masques FFP2 dans les magasins et dans les transports publics urbains et interurbains. Ceux-ci sont particulièrement efficaces pour prévenir les contaminations.
•    Les restrictions de contact décidées avant Noël restent en vigueur : pour les personnes vaccinées et les personnes guéries, les rassemblements privés de dix personnes au maximum sont autorisés. Les personnes non vaccinées et non guéries ne peuvent se rassembler qu’avec les membres de leur propre foyer ainsi que deux membres d’un autre foyer. Les enfants de moins de 14 ans ne sont pas comptabilisés.
•    La règle 2G est également maintenue en ce qui concerne l’accès aux installations et aux événements culturels et de loisirs ainsi qu’aux commerces de détail, à l’exception des commerces de première nécessité.
•    La Fédération et les Länder appellent les employeurs et les employés à recourir davantage au télétravail au cours des prochaines semaines, compte tenu de la situation sanitaire actuelle. Le travail à domicile permet de réduire les contacts sur le lieu de travail et sur le chemin du travail.
•    Les entreprises touchées par les mesures de protection contre le coronavirus continuent de disposer d’un soutien financier, notamment grâce à l’aide de transition IV. 

La Fédération et les Länder prévoient de se réunir à nouveau le 24 janvier pour se concerter sur la situation sanitaire et sur d’éventuelles mesures supplémentaires à prendre. 

Les entreprises touchées par les mesures de protection contre le coronavirus continuent de disposer d’un soutien financier. Vous trouverez ici un aperçu des aides économiques du gouvernement fédéral en lien avec la Covid-19.