Navigation et services

Sommaire

Discussion au Bundestag

Missions de la Bundeswehr prolongées

La Bundeswehr va maintenir sa participation aux opérations extérieures internationales. Au Bundestag, la ministre fédérale de la Défense a plaidé pour la prorogation de plusieurs mandats. Dans la politique de sécurité, l’Allemagne est synonyme de fiabilité, a déclaré la ministre.

Une soldate et son enfant regardent un globe terrestre Des soldats de la Bundeswehr continueront d'être déployés à l'étranger, notamment en Afrique Photo : Bundeswehr/Hecker

La ministre fédérale de la Défense, Ursula von der Leyen, a plaidé devant le Bundestag en faveur de la prorogation des missions sous commandement de l’OTAN en Afghanistan et en Méditerranée et en faveur de la coalition internationale contre l’organisation terroriste État islamique.

Des soldats allemands continueront d’être déployés dans le cadre d'opérations extérieures. Le conseil des ministres fédéral a prorogé sept mandats au total. Prise sous réserve de l'approbation du Bundestag, cette décision garantit que les soldats allemands pourront continuer à remplir leur mission, y compris pendant la période de formation d'un nouveau gouvernement, et ce, jusqu'au 31 mars 2018.

Un mandat du Conseil de sécurité des Nations Unies ainsi qu'une approbation constitutive du Bundestag demeurent nécessaires afin de permettre ces opérations. Le prochain gouvernement fédéral décidera de l'organisation future des opérations extérieures de la Bundeswehr au-delà de cette date.

Les opérations :
- Opération hybride de l'Union africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD),
- Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS),
- Mission Resolute Support de l’OTAN pour la formation, le conseil et le soutien des forces de sécurité nationales afghanes (Mission Resolute Support),
- Opération de sûreté maritime en Méditerranée Sea Guardian sous commandement de l’OTAN,
- Prévention et lutte contre les actions terroristes de l’organisation « État islamique » (EI) (COUNTER DAESH).

Présence maintenue au Mali et dans le nord de l'Iraq

De plus, le conseil des ministres a prorogé deux missions de trois mois, jusqu'au 30 avril 2018 : La Bundeswehr continuera de participer à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). En outre, les soldats allemands poursuivront leur mission de formation des forces de sécurité du gouvernement régional du Kurdistan-Iraq et des forces armées iraquiennes.

Les soldats de la Bundeswehr peuvent être déployés uniquement dans la mesure où les conditions en matière de droit international sont remplies et sous réserve de l'approbation du Bundestag.

jeudi, 23 novembre 2017